La technologie qui fait battre les cœurs

Le géant américain Medtronic a choisi de s’implanter dans le canton de Vaud en 1996. Il y emploie aujourd’hui 750 personnes et collabore étroitement avec diverses écoles et hôpitaux de la région.

En 1996, le géant des technologies médicales Medtronic a décidé d’implanter à la fois son siège régional et une unité de production dans le village de Tolochenaz, près de Lausanne. Depuis lors, ses activités dans le canton de Vaud se sont fortement développées. La firme y emploie actuellement environ 750 personnes pour 85'000 employés dans le monde et un chiffre d’affaires de près de 30 milliards de dollars en 2016/17.

En 20 ans de présence dans le canton, l’entreprise a développé des collaborations avec le tissu économique et scientifique local aussi variées que ses domaines d’activité: projets de développement technique avec l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et l’Ecole d’ingénierie d’Yverdon, collaborations de recherche avec l’hôpital universitaire (CHUV), sponsoring d’une chaire à l’EPFL, recrutement d’ingénieurs, sans parler de ses relations avec de nombreux fournisseurs de biens et services.

«Medtronic a choisi la canton de Vaud pour sa situation au cœur de l’Europe, ainsi que pour la stabilité politique, économique et sociale du pays et ses infrastructures fiables, souligne le porte-parole Eric Gasser. Le pool technologique de l’arc lémanique – fournisseurs en technologie, centres de recherche et de formation – ainsi que les hôpitaux universitaires de haut niveau, la main d’œuvre hautement qualifiée et motivée et l’accessibilité des autorités sont d’autres facteurs importants.»

Une tradition humaniste

En outre, il existe une grande affinité entre la tradition humaniste de la Suisse (siège de la Croix-Rouge) et la mission d’entreprise de Medtronic. En tant que leader mondial des technologies, solutions et services médicaux, la firme contribue à améliorer la santé et la vie de millions de personnes chaque année. «Nous croyons que notre vaste expertise clinique, thérapeutique et économique peut aider à relever les défis complexes, comme l’escalade des coûts, le vieillissement de la population et le fardeau des maladies chroniques, auxquels sont aujourd’hui confrontés les familles et les systèmes de santé, indique Eric Gasser. Nous ne pouvons cependant pas y arriver seuls. C’est pourquoi nous nous engageons à établir des partenariats innovateurs et à développer des solutions alternatives qui offrent de meilleurs résultats pour les patients.»

Récemment, la firme a obtenu le Prix vaudois des entreprises internationales (PVEI), dont le but est de récompenser des entreprises ayant contribué de manière exemplaire à l'image et au rayonnement international du canton de Vaud. «Le PVEI a le grand mérite d’approfondir la compréhension de l’importance des multinationales pour le tissu économique vaudois, note Eric Gasser. Medtronic est très fier de compter parmi les premiers récipiendaires. Dans notre mission d’entreprise figure l’exigence que Medtronic entretienne des relations de bonne citoyenneté avec son entourage. Ce prix signale de la plus belle manière possible à nos employés et responsables que leurs efforts ont été reconnus et nous encourage à les poursuivre.»

Présence dans 160 pays

Fondée en 1949, Medtronic est aujourd’hui l’une des plus importantes sociétés de technologies, de solutions et de services médicaux au monde, servant des médecins, des hôpitaux et des patients dans plus de 160 pays. Depuis ses débuts, la société a introduit de nombreuses innovations technologiques en médecine. Un exemple récent et emblématique est le pacemaker miniaturisé Micra, le plus petit au monde, qui s’implante directement dans le cœur.

A Tolochenaz, le siège régional coordonne les activités commerciales du groupe dans la région Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA). La moitié des 750 employés travaille au sein de l’unité de production Swiss Medtronic Operations (SMO), qui produit des pacemakers, des défibrillateurs cardiaques implantables et des moniteurs cardiaques implantables. «L’unité SMO est un centre d’excellence mondial pour la production d’implants cardiaques, précise Eric Gasser. Elle développe les processus et les outils de production pour toutes les unités Medtronic produisant ces dispositifs. Elle produit aujourd’hui un pacemaker sur cinq et un défibrillateur sur quatre implantés dans le monde, tous producteurs confondus.»

En ce qui concerne le processus de travail, les modèles varient selon les types de produits. Concernant les implants cardiaques par exemple, les dispositifs sont conçus aux Etats-Unis. L’unité SMO développe les processus et les outils de production. Cependant, dans la mesure du possible, les produits sont fabriqués proche de leurs marchés.

Dans les années à venir, l’entreprise souhaite continuer à contribuer à apporter des traitements de qualité abordables pour les maladies chroniques dans le monde entier et notamment dans les pays en développement. «Nous collaborons avec les systèmes de santé des différents pays afin de rendre nos technologies et services accessibles à tous et d’abolir les barrières à des traitements abordables», indique Eric Gasser. Dans la région EMEA, le domaine des solutions et services Integrated Health Solutions (IHS), piloté depuis Tolochenaz, est en plein essor. Plus de 150 hôpitaux de la région ont déjà conclu des partenariats avec Medtronic pour gérer des projets pointus et des activités critiques. Par ailleurs, Medtronic collabore activement avec des spécialistes du secteur pour accroître la compréhension de la valeur en santé et promouvoir le dialogue autour du Value-based Health Care (VBHC) ou «soins fondés sur la valeur». L’objectif final étant d’améliorer les résultats-patient, tout en réduisant ou en maintenant les coûts.

« Le DEV a joué un rôle important pour faciliter l’implantation de Medtronic dans la région. Depuis lors, nous apprécions la facilité et la qualité du dialogue avec les autorités du canton. »